Navigation – Plan du site
Comptes rendus de lecture

Smashing H-Block

Yann Bevant
p. 202-203
Référence(s) :

F. Stuart Ross, Smashing H-Block, The Rise and Fall of the Popular Campaign against Criminalization, 1976-1982, Liverpool, Liverpool University Press, 2011, 226 p., ISBN 978 1 84631 743 9

Texte intégral

1F. Stuart Ross se décrit à la fois comme universitaire et comme militant, et cet ouvrage traduit bien comment l’implication de l’auteur peut aussi être mise au service de fins académiques. Smashing H-Block, qui représente 192 pages hors bibliographie et index, est divisé en huit chapitres organisés selon une logique chronologique couvrant les dix années 1972-1982. Ces chapitres sont d’inégale longueur, ainsi le premier portant sur les années 1972-1975 se veut un préambule à la période qui fait l’objet véritable de l’étude, comme le précise le sous-titre du livre. Ces différences de volume entre les chapitres s’expliquent également par l’attention particulière portée par l’auteur à certaines périodes qu’il considère comme des moments charnière. L’ouvrage est fort bien documenté, et tire une grande partie de son intérêt des sources primaires convoquées par l’auteur, même si ce dernier ne sacrifie pas pour autant le travail sur les archives, qui contribue à renforcer la crédibilité de son propos. Smashing H-Block est un titre qui s’inspire de la campagne politique du même nom menée sous l’impulsion du mouvement républicain (campagne dont les ressorts sont décrits avec minutie), et le sous titre est aussi révélateur de la thèse défendue par l’auteur. L’objet du livre est en effet d’examiner les ressorts de la campagne contre la criminalisation du mouvement et des militants républicains, et en conséquence contre les H-Blocks.

2En substance, F. Stuart Ross affirme que l’analyse du combat mené lors de cette campagne remet en question l’hagiographie républicaine traditionnelle qui place au premier rang la lutte menée de l’intérieur par les prisonniers et le sacrifice de ceux-ci à travers les grèves de la faim de 1981, en soulignant l’importance de la large base militante et du mouvement populaire dans les changements de stratégie et dans les transformations politiques et sociales issues de la campagne contre la criminalisation. En ce sens, l’ouvrage de F. Stuart Ross s’inscrit clairement dans une perspective « History from Below » et interroge de manière convaincante à la fois un mythe de la tradition républicaine et le récit historique dominant. Le titre de la conclusion (« Ordinary People Doing Extraordinary Things »), tiré d’une citation de Laurence McKeown, est tout à fait évocateur. Ce dernier a en effet été un des acteurs majeurs du mouvement des prisonniers dans la période étudiée par l’ouvrage, et il a ensuite joué et continue de jouer un rôle dans le développement de Coiste na nIarchimi. La reconnaissance explicite par Laurence McKeown de l’importance de tous ceux dont les noms n’apparaîtront jamais dans les médias (« our struggle in prison would never have achieved the same success without the people on the outside […] Once again, ordinary people doing extraordinary things ») est aussi une reconnaissance de la justesse du propos de F. Stuart Ross.

3Même si l’on peut regretter le renvoi des notes infrapaginales à la fin de chaque chapitre, qui complique toujours un peu pour le lecteur l’utilisation de l’appareil critique, il convient de saluer dans cet ouvrage un apport remarquable à la connaissance de ces moments importants dans l’histoire irlandaise, tout comme il convient de saluer la capacité de l’auteur à captiver son lecteur par un style simple et alerte au service de la compréhension des évènements et des enjeux de la période. Jon Tongue a dit de cet ouvrage que c’était « a riveting read ». Sans nul doute Smashing H-Block s’impose comme un document de référence pour tous ceux qui travaillent sur le mouvement républicain ou sur cette période de l’histoire du Nord.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yann Bevant, « Smashing H-Block », Études irlandaises, 37-1 | 2012, 202-203.

Référence électronique

Yann Bevant, « Smashing H-Block », Études irlandaises [En ligne], 37-1 | 2012, mis en ligne le 30 juin 2012, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://etudesirlandaises.revues.org/3101

Haut de page

Auteur

Yann Bevant

Université de Rennes 2 – UEB

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page