Navigation – Plan du site
Comptes rendus de lecture

(Lecture de) A History of Ireland in 100 Objects

Marjorie Deleuze
p. 210-211
Référence(s) :

Fintan O’Toole, A History of Ireland in 100 Objects, Dublin, Royal Irish Academy, 2013, 238 p., ISBN 978-1-908996-15-2.

Texte intégral

1Sous le parrainage de la Royal Irish Academy et du National Museum of Ireland, l’éditeur littéraire et polémiste de l’Irish Times a rassemblé dans cet ouvrage 100 objets sélectionnés pour leur capacité à « illuminer des instants de changement, de développement ou de crise ». La culture matérielle prend ici vie, chaque objet renait sous l’œil contemporain, conte ses tribulations, ainsi que les gloires et malheurs des hommes qui l’ont côtoyé. Au risque d’exposer une histoire mythifiée, figée et fantasmée par la représentation qu’en reflète l’objet, Fintan O’Toole a voulu offrir à ses lecteurs la possibilité de « s’immerger dans des expériences ». Ces quelques « tout petits fragments de vie » fournissent de concrètes illustrations au passé et nous projettent dans des dimensions culturelles, phénoménologiques ou encore spirituelles à redécouvrir.

2Message de réconciliation implicite, ce livre s’ouvre sur un piège à poissons du Mésolithique symbolisant l’émergence d’un peuple, sa survie, mais aussi la nécessité d’une cohésion communautaire, et s’achève sur cette AK47, une kalachnikov bien silencieuse sur sa page blanche, déposée par l’IRA en 2005 pour une promesse de paix et d’entente entre communautés. Il met en lumière le raffinement, la dextérité et la complexité des arts ornementaux à l’irlandaise, depuis les sublimes bijoux en or de l’Age de Bronze, en passant par l’enluminure médiévale, jusqu’aux majestueux objets d’art de la chrétienté. Illustrant l’imagerie populaire d’une île aux contrastes marqués, le chaudron « d’abondance » des festins gaéliques est confronté plus loin à ce « talisman de survie » qu’est l’imposante marmite dans laquelle une soupe de fortune était confectionnée pendant la Grande Famine. L’auteur réussit ce tour de force qui est de donner à l’objet toute l’émotion de l’instant : la chemise portée par James Connolly lors du siège du GPO en 1916, encore tâchée de son sang, le mouchoir blanc du père Daly, agité courageusement ce dimanche sanglant de 1972 pour permettre l’évacuation du jeune Jackie Duddy abattu dans le dos… la matière parle ici d’elle-même. Si le Tigre Celtique, décrié par F. O’Toole dans ses précédents ouvrages (Ship Of Fools, How Stupidity And Corruption Sank The Celtic Tiger, 2009 et Enough is Enough: How to Build a New Republic, 2010), n’est que vague présence fantomatique évoquée par la chute du sigle de l’Anglo-Irish Bank en 2011, l’ère du pratique et de la consommation n’est point oubliée avec « l’amie des femmes au foyer, plus fiable qu’un mari » que fut la première machine à laver, et surtout ce microprocesseur Intel de 1994, incarnant à lui seul le succès d’un secteur phare dont l’Irlande, havre d’accueil pour les firmes multinationales, peut aujourd’hui encore se féliciter. Des événements dramatiques modifiant le cours de l’histoire comme la bataille de la Boyne évoquée par les précieux gantelets de Guillaume d’Orange, aux joies nationales incarnées ici par une médaille de la GAA de 1887, cet ouvrage, mêlant plaisir des yeux et réflexion historiographique, a le mérite d’animer des objets insolites et de rendre ainsi accessible l’histoire dans sa multiplicité événementielle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marjorie Deleuze, « (Lecture de) A History of Ireland in 100 Objects », Études irlandaises, 38-2 | 2013, 210-211.

Référence électronique

Marjorie Deleuze, « (Lecture de) A History of Ireland in 100 Objects », Études irlandaises [En ligne], 38-2 | 2013, mis en ligne le 20 décembre 2013, consulté le 26 juillet 2017. URL : http://etudesirlandaises.revues.org/3632

Haut de page

Auteur

Marjorie Deleuze

Trinity College Dublin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page