Navigation – Plan du site
L'Irlande politique

Le « parti nationaliste irlandais » au xixe siècle : « facteur d’éloignement » et instrument de conquête

Pauline Collombier-Lakeman
p. 17-28

Résumés

Cet article reprend un des arguments développés par Paul Brennan dans sa thèse d’Etat, selon lequel le nationalisme parlementaire irlandais fut un « facteur d’éloignement », pour poursuivre la réflexion sur les orientations politiques suivies par l’élite parlementaire irlandaise. Il apparaît que celle-ci présenta l’idée de la séparation d’avec la Grande-Bretagne sous une forme plus ambiguë que ne laissait entendre P. Brennan et l’histoire du parti parlementaire irlandais peut aussi être interprétée comme le résultat de stratégies visant la conquête des électeurs et du pouvoir politique en Irlande, de façon à peser davantage à Westminster.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2017.

Plan

Des députés ni séparés, ni séparatistes
Un parti à la conquête de l’Irlande et de pouvoir à Westminster

Aperçu du texte

Dans L’État en Irlande : Aspects de son développement, 1801-1949, Paul Brennan étudie de près la nature et l’importance de ce qu’il nomme le « parti nationaliste irlandais ». Il désigne par là le nationalisme parlementaire, tradition politique dominante en Irlande au xixe siècle. Il défend l’idée que l’émergence progressive de ce parti aux Communes fut un des facteurs qui poussèrent l’Irlande à rejeter toute intégration au sein du Royaume-Uni :

La poursuite de l’implantation des partis britanniques en Irlande impliquait une assimilation de plus en plus poussée de l’Irlande au Royaume-Uni tandis qu’un parti autonome ne pouvait qu’être un facteur d’éloignement. Une intégration de plus en plus grande ne pouvait que renforcer l’Etat britannique. Le phénomène inverse, par contre, ne pouvait que l’affaiblir.

Ainsi P. Brennan pose la question du rôle du parti parlementaire irlandais en plaçant ce dernier au centre d’un c...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pauline Collombier-Lakeman, « Le « parti nationaliste irlandais » au xixe siècle : « facteur d’éloignement » et instrument de conquête », Études irlandaises, 40-1 | 2015, 17-28.

Référence électronique

Pauline Collombier-Lakeman, « Le « parti nationaliste irlandais » au xixe siècle : « facteur d’éloignement » et instrument de conquête », Études irlandaises [En ligne], 40-1 | 2015, mis en ligne le 30 juin 2017, consulté le 24 mars 2017. URL : http://etudesirlandaises.revues.org/4428 ; DOI : 10.4000/etudesirlandaises.4428

Haut de page

Auteur

Pauline Collombier-Lakeman

Université de Strasbourg

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page