Navigation – Plan du site
L'Irlande politique

L’État Libre, l’Eire et la subversion du Sinn Féin, 1926-1948

Agnès Maillot
p. 43-57

Résumés

Lorsque le Sinn Féin s’efface de la scène politique en 1926, son héritage devient un enjeu tant mémoriel que politique pour les deux grandes formations issues de scissions au sein du parti, et tout particulièrement pour le Fianna Fáil. Le Sinn Féin incarne non seulement le souvenir d’une révolution inachevée, mais aussi un message subversif, puisqu’il refuse de reconnaitre la légitimité des institutions et soutient le recours aux armes. Il devient ainsi l’objet de mesures de censure et de répression qui se traduisent notamment par une surveillance policière quasi constante. Ce processus se double d’une tentative de la part des autorités de revenir sur leur propre passé, processus qui atteint son paroxysme lors de l’affaire des Sinn Féin Funds dans les années 1940. Cet article analyse la façon dont les autorités de l’État Libre, puis de l’Éire, ont réinterprété cette mémoire collective afin d’en écrire un récit excluant l’héritage dont se revendiquait le Sinn Féin.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2017.

Plan

La subversion selon l’État Libre
L’enjeu mémoriel
The Funds Case, réécriture de l'histoire ?

Aperçu du texte

En 1926, De Valera démissionna de la présidence du Sinn Féin pour former son propre parti, le Fianna Fáil, qui quelques années plus tard domina la vie politique du pays pendant presque deux décennies. Le Sinn Féin, lui, quitta la scène et sombra dans l'oubli. Ses rangs se vidèrent, tout comme ses coffres. Il n'en resta que le souvenir de quelques années fastes et de rares incursions dans la vie politique, sous forme de discours prêchant le dogme républicain et accusant les nouveaux dirigeants d'avoir trahi les objectifs de la période révolutionnaire. Les militants de l'IRA, eux, cherchaient leur place dans le nouveau paysage politique de l'État Libre à travers, notamment, des organisations à tendance marxiste, sans grand succès. Il ne leur restait plus que le recours aux armes, mais la campagne qu'ils entamèrent en Angleterre en 1938 contribua largement à décimer leurs forces.

La répression qui s'abattit su...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Agnès Maillot, « L’État Libre, l’Eire et la subversion du Sinn Féin, 1926-1948 », Études irlandaises, 40-1 | 2015, 43-57.

Référence électronique

Agnès Maillot, « L’État Libre, l’Eire et la subversion du Sinn Féin, 1926-1948 », Études irlandaises [En ligne], 40-1 | 2015, mis en ligne le 30 juin 2017, consulté le 27 avril 2017. URL : http://etudesirlandaises.revues.org/4447 ; DOI : 10.4000/etudesirlandaises.4447

Haut de page

Auteur

Agnès Maillot

Dublin City University

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page