Navigation – Plan du site
Le processus de paix en Irlande du Nord : retours et perspectives

« La paix sans la réconciliation » en Irlande du Nord : une faiblesse stratégique depuis 1974

Joana Etchart
p. 209-220

Résumés

En 2014, le bilan du processus de paix nord-irlandais est mitigé. Si la paix a avancé, le deuxième objectif de la réconciliation a, semble-t-il, failli. Cet article s’interroge sur les raisons de la relative inefficacité des efforts de paix fournis depuis les années 1980 dans le champ de peacebuilding. Il propose de remonter jusqu’aux années 1969-79 pour mieux comprendre cet état de fait.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2017.

Plan

La première initiative institutionnelle de peacebuilding en Irlande du Nord : la Commission et le Ministère de relations communautaires (1969-1974)
La dissolution de la Commission : un processus décisionnel confus
La lente disparition des objectifs de peacebuilding : une prise en charge classique et centralisée des initiatives associatives dans la période 1974-1979
Un modèle d’action renforcé dans les années 1980
La double ascendance du processus de paix : la paix libérale et les trajectoires adoptées en 1969-1979

Aperçu du texte

En Irlande du Nord, malgré l’enthousiasme entourant les différents cessez-le-feu (1994 et 1996) et les accords de paix en 1998, plusieurs spécialistes reconnaissaient que le chemin de la paix serait long et compliqué. Seize années après les accords du Vendredi Saint, la pérennisation du gouvernement régional et le désarmement des principaux groupes paramilitaires permettent de confirmer le passage vers une société en paix. Mais des doutes persistent sur la solidité de cette paix tant les points de discorde restent nombreux entre nationalistes et unionistes. À partir de la fin des années 2000, les tensions s’accroissent autour des points contentieux de l’organisation des défilés commémoratifs, de l’affichage de symboles identitaires ou du travail de mémoire. Les États britannique et irlandais peinent à faire « avancer » les représentants des partis régionaux, selon leurs propres termes. En parallèle aux ant...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Joana Etchart, « « La paix sans la réconciliation » en Irlande du Nord : une faiblesse stratégique depuis 1974 », Études irlandaises, 40-1 | 2015, 209-220.

Référence électronique

Joana Etchart, « « La paix sans la réconciliation » en Irlande du Nord : une faiblesse stratégique depuis 1974 », Études irlandaises [En ligne], 40-1 | 2015, mis en ligne le 30 juin 2017, consulté le 28 juin 2017. URL : http://etudesirlandaises.revues.org/4528 ; DOI : 10.4000/etudesirlandaises.4528

Haut de page

Auteur

Joana Etchart

Université Paris-Sorbonne, Paris IV

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page