Navigation – Plan du site
L'Irlande économique et sociale

Clusters et networks en Irlande : un modèle de développement économique ?

Valérie Peyronel
p. 105-117

Résumés

Dans une économie de plus en plus globalisée, l’importance de liens et de relations plus étroits entre les différents acteurs économiques est apparue de plus en plus clairement. Les regroupements et les alliances sont devenus les outils incontournables de la compétitivité tant pour les entreprises que pour les institutions traditionnellement supposées relever de la sphère publique, comme l’enseignement et la recherche, désormais forcées, en raison de déficits publics croissants, de trouver d’autres sources de revenus et de se lancer dans la compétition. C’est pourquoi se sont formés des grappes (clusters) et des réseaux (networks) de diverses natures, caractérisés par la concentration des moyens et la complémentarité, à l’échelle internationale, nationale ou régionale, impliquant des acteurs publics ou privés, ou des partenariats public-privé. Le Tigre Celtique n’a pas été épargné par ce phénomène économique, et le développement économique remarquable de l’Irlande s’est appuyé en partie sur l’éclosion de ces noyaux et réseaux dans divers secteurs de la vie économique. Cependant, l’émergence et la multiplication de ces structures pose nombre de questions sur leur mise en œuvre et leurs effets, et sur le fossé éventuel entre théorie et pratique.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2017.

Plan

Les clusters et les networks au cœur des modèles de développement économique anglo-saxons
L’émergence des concepts de clusters et de networks en Irlande
Les clusters
Les networks
Du modèle à la réalisation
De la pratique à la théorie : réalités et limites

Aperçu du texte

Dans le contexte complexe de globalisation et de course à la compétitivité, les relations entre les différents agents économiques, publics comme privés, et plus particulièrement entre les entreprises, d’une part, et entre ces dernières et leur environnement économique, d’autre part, sont devenues des outils économiques et managériaux indispensables. De même, la géographie de l’économie a changé, tandis que se dessinent des noyaux et des réseaux relationnels. Dans ce contexte, le phénomène des clusters (que l’on peut traduire par grappes, groupes ou essaims) et des networks (réseaux) a pris une ampleur notoire, notamment au niveau européen. En décembre 2006, le Conseil européen pour la compétitivité (European Competitiveness Council) a désigné les clusters comme l’une des neuf priorités destinées à renforcer l’innovation en Europe.

L’Irlande, dont le développement de regroupements de ce type a été relativeme...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Valérie Peyronel, « Clusters et networks en Irlande : un modèle de développement économique ? », Études irlandaises, 40-1 | 2015, 105-117.

Référence électronique

Valérie Peyronel, « Clusters et networks en Irlande : un modèle de développement économique ? », Études irlandaises [En ligne], 40-1 | 2015, mis en ligne le 30 juin 2017, consulté le 24 mai 2017. URL : http://etudesirlandaises.revues.org/4546 ; DOI : 10.4000/etudesirlandaises.4546

Haut de page

Auteur

Valérie Peyronel

Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3

Articles du même auteur

  • Introduction [Texte intégral disponible en décembre 2017]
    Une crise, oui, mais quelle crise ?
    Paru dans Études irlandaises, 40-2 | 2015
Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page