Skip to navigation – Site map
Comptes rendus de lecture

Colum McCann Intertextes et interactions de Bertrand Cardin

Cécile Maudet
p. 191-192
Bibliographical reference

Bertrand Cardin, Colum McCann Intertextes et interactions, Rennes, PUR, 2016, 246 p. ISBN 978-2-7535-4943-2.

Full text

1L’ouvrage de Bertrand Cardin, qui est divisé en chapitres explorant pour la plupart une seule œuvre de Colum McCann à la fois, s’emploie à étudier dans quelle mesure et à quelles fins les textes de l’écrivain irlandais se font les échos d’autres textes. Il cherche à démontrer la « pertinence » de l’approche intertextuelle en ce qu’elle représente un chemin privilégié vers les « profondeurs du texte ».

2L’auteur de l’ouvrage s’intéresse d’abord à la parodie, qu’il définit comme aussi « convergente » par sa valeur imitative que « divergente par la transformation qu’elle opère ». Il souligne qu’elle n’a pas vocation à discréditer les textes sources chez McCann, mais bien à les « revitaliser » à l’aune « des préoccupations du présent ». Il défend l’idée que la convocation éminemment postmoderne de multiples textes et l’hybridité générique de certains d’entre eux, qui ressortissent parfois autant du mythe que du conte et s’inspirent du réalisme comme du fantastique, permettent aussi de renouer momentanément avec la tradition irlandaise de la Renaissance celtique et son « univers métissé, inspiré à la fois de la réalité contextuelle et de la mythologie locale ».

3S’intéressant notamment à la nouvelle comme genre fragmentaire, Bertrand Cardin rappelle qu’il est naturel que celle-ci ait longtemps été le support privilégié des écrivains irlandais, car elle est la plus à même de retranscrire les dissensions sociales et politiques qui ont meurtri le pays. Dans les textes de McCann, la « dislocation nationale » n’est pas seulement en lien étroit avec la « dislocation individuelle » ; elle se reflète aussi dans le texte par le recours à l’allusion. Au contraire de la citation ou de la référence qui sont lisibles et franches, cet « emprunt non littéral » et « non explicite » qu’est l’allusion ajoute insidieusement à l’impression d’une désintégration de l’univers de McCann, car elle « suppose un détour, une déviation, un décrochage du texte lu » pour le lecteur.

4Bertrand Cardin en vient ainsi à étudier le concept d’influence, qui « repose étymologiquement sur l’image de l’écoulement d’un flux » et suppose donc une certaine linéarité chronologique, ou une ascendance. S’il soutient l’idée que l’écriture de McCann est « hantée par la nostalgie d’une origine », il souligne pourtant que l’intertexte est « une action réciproque et une interaction mutuelle » et pointe donc la qualité plus rhizomique qu’arborescente d’un texte qui en convoque d’autres. Le pouvoir de l’auteur vient donc à être questionné, dans la mesure où l’intertextualité implique une « coprésence » des textes, une « dilution » et un « décentrement », plutôt que leur organisation stratifiée.

5Dans la même logique, Bertrand Cardin réfléchit à la légitimité de vouloir prêter une « intention » à la figure de l’auteur, et cela même si McCann semble s’engager aux côtés des faibles en leur redonnant leur dignité. Dans sa prose, qui infléchit les textes mythiques pour leur donner « une perspective plus matérielle », les figures religieuses deviennent effectivement des personnages ordinaires voire déchus. Selon Bertrand Cardin, c’est davantage le rôle du lecteur dans la quête de l’intertexte ou de l’intratexte qu’il faut considérer. Les textes de McCann, qui sont de véritables écrins dans lesquels reposent ceux d’illustres prédécesseurs, « donnent libre cours à une créativité renouvelée » dont, indéniablement, celle du lecteur dont le monde est « enrichi par l’Autre » au contact des textes.

Top of page

References

Bibliographical reference

Cécile Maudet, « Colum McCann Intertextes et interactions de Bertrand Cardin », Études irlandaises, 41-2 | 2016, 191-192.

Electronic reference

Cécile Maudet, « Colum McCann Intertextes et interactions de Bertrand Cardin », Études irlandaises [Online], 41-2 | 2016, Online since 30 November 2016, connection on 29 March 2017. URL : http://etudesirlandaises.revues.org/5059

Top of page

About the author

Cécile Maudet

Top of page

Copyright

© Presses universitaires de Rennes

Top of page